Les différentes essences de bois pour terrasses

Dans notre article sur l'élaboration d'une terrasse en bois, abordons ensemble les différences essences de bois que vous pouvez trouver sur le marché.

Avoir une terrasse et déjà en soit une construction qu’il ne faudra pas prendre à la légère afin de pouvoir en profiter au maximum. Mais avoir une terrasse en bois va rajouter de la technicité à votre réalisation. En effet, le bois est donc l’un des principaux revêtements de terrasse.

Tout comme le béton, la pierre ou encore le carrelage. Le bois est également de plus en plus tendance et est parfaitement adapté à tous les types de terrasses, qu’elle soit attenante à votre maison, à côté de votre piscine ou encore sur votre toit. Avant de choisir le type de bois pour votre terrasse, il vous faudra choisir le mode de pose.



Il existe, pour le bois, deux types de poses, ou plutôt deux types de formes qui vont être les lames et les caillebotis. En ce qui concerne les lames de bois, les planches de forme rectangulaire vont ressembler à des lames de parquet.

Elles vont également se poser sur ce qu’on appelle des lambourdes permettant un espacement appréciable. Et pour votre deuxième solution, les caillebotis, qui se présentent sous la forme de dalles carrées composées de petites planches de bois à poser dans le même sens. Elles sont également à poser sur un lit de sable ou encore de terre qui va être recouvert d’un film appelé géotextile.

Comment choisir votre essence de bois ?

Il y a en tout 5 critères qui vont vous permettre de déterminer quel bois il vous faudra choisir pour votre terrasse. La véritable difficulté va être l’exposition horizontale de votre pièce. Et ce en toutes saisons. En effet, si vous êtes soumis à des changements de températures récurrents et une humidité ambiante.

Il y a donc 5 critères essentiels à analyser avant de pouvoir choisir l’essence de bois de votre terrasse : la stabilité dimensionnelle, la résistance au pourrissement, sans aucun doute la densité adaptée, sans parler de l’aspect développement durable ou encore le style recherché dans la limite de votre budget.

Les terrasses en bois peuvent donc se faire de différents types. Les bois de terrasse sont donc classés sur une échelle de 1 à 5 en fonction de leur résistance. En effet, plus le chiffre sera élevé, plus ce bois sera résistant. Par exemple, les bois de classe 3 sont considérés comme durables, et non comme les classes 4 imputrescibles. Concernant votre terrasse, il convient bien entendu de choisir un bois qui soit au moins de classe 4.



Il existe également 3 types de bois-terrasse que vous pourrez exploiter. À commencer par les bois européens qui se divisent en 2 familles qui vont être les bois traités et les bois non traités. À savoir que les bois européens sont en général moins chers, mais sont plutôt destinés à être installés en intérieur. Ils sont donc disponibles à partir de 15-20 mètres carrés.

Viennent ensuite les bois exotiques qui vont être d’une manière naturelle imputrescible. Ce bois sera donc parfait pour une intégration à l’extérieure. Il n’a donc aucun besoin de traitement et est le plus souvent un peu plus cher que tous les autres bois européens.

Et pour finir le bois composite, qui est constitué à 50% de bois recyclés, issues de déchets de scierie que l’on peut trouver dans les forêts tropicales. À 50% de polyéthylène ou encore de PVC. Le bois composite aura un rendu bien moins naturel que les 2 bois précédents.

Autour de ce sujet :

La terrasse, une véritable pièce à vivre
Focus sur les terrasses en bois composite

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter