Tout savoir des terrasses bois composite

Dans notre article sur l'aménagement d'une terrasse en bois pour faciliter notre confort, voyons les terrasses en bois composite.

Faire le choix d’un style de terrasse n’est jamais très simple, surtout si vous avez décidé de la mettre en place avec du bois. En effet, le bois est certes l’un des meilleurs matériaux du marché, mais reste également celui où les nombreuses possibilités dominent. Il s’agit sans aucun doute du matériau le plus modulable et le plus exploitable, surtout pour une terrasse.



Vous avez donc décidé d’utiliser le bois pour votre terrasse, mais pas n’importe quel bois puisque vous êtes grandement intéressé par le bois composite que vous connaissez vaguement, mais dont les aspects techniques vous sont encore inconnus.

Qu'est ce que le bois composite :

La première chose à savoir est que la terrasse en bois composite va convenir à tous les types de climats (ce qui est un bon point si vous habitez dans le nord), ainsi qu’à toutes les régions humides. Que ce soit en bord de mer ou autour d’une piscine, ce type de bois saura s’adapter.

Les deux qualités principales que vous devrez retenir vont être sa solidité et son entretien qui s’avérera très facile. Ce bois est également le premier concurrent du bois exotique, car il possède une durée de vie assez longue, voire supérieure. Il est donc résistant aux échardes, résistant aux champignons, ainsi qu’aux termites et à la mousse.

Son entretien est donc limité et il vous suffira d’un coup de balai-brosse sur la terrasse avec de l’eau savonneuse une fois par an. La terrasse en bois composite semble être une imitation presque parfaite des terrasses en bois. Ce bois composite pour terrasse est donc un mélange de déchets de bois comme le pin, l’épicé, le peuplier ou encore l’érable.



Mais la question essentielle reste, le bois composite est-il vraiment du bois ? La réponse va donc être oui et non. En effet, comme son nom l’indique, le bois composite, dont sont faites les lames pour terrasses, est un mélange de matériaux hétérogènes, en l’occurrence à la fois organiques et synthétiques.

Comme les copeaux de bois résineux, de peuplier ou encore d’érable finement broyés, mais également quelques fois de fibres de riz ou encore de bambou. Des bois très spécifiques. Il y a également les résines polymères telles que le PVC, le polypropylène ou encore le polyéthylène. Sans parler des additifs afin de retarder les processus de dégradation. Sans oublier les pigments destinés à leur donner l’apparence du bois ou encore la teinte définitive.

Il existe donc 3 types de lames de terrasses en bois composite

On distingue en effet 3 types de lames en bois que l’on peut également classer par ordre d’arrivée sur le marché. Tout d’abord les lames pleines qui vont se travailler comme le bois. Elles se fixent donc à l’aide de vis traversantes, qui peuvent être recoupées dans la longueur et n’ont donc pas besoin de traitement spécial pour les extrémités.

Elles sont en revanche lourdes et souvent de qualité inférieure, et qui a tendance à se gorger d’eau et est plus longue à sécher. Il y a également les lames alvéolaires appelées aussi creuses.

Elles sont légères et agréables à manipuler. L’offre est donc la plus répandue et les prix les plus bas. Attention tout de même aux énormes différences de qualité suivant cette fabrication. Pour finir les lames moussées sont les plus récentes. Légères et agréables à travailler. Leur aspect se rapproche le plus de celui du bois. Il s’agit également des plus chers.



Autour de ce sujet :

L'amènagement d'une pièce de vie supplémentaire avec une terrasse
Focus sur les essences de terrasses en bois

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter