Quel éclairage pour ma véranda ?

Dans notre article sur l'agrandissement via une extension de maison, abordons l’éclairage pour une véranda.

La véranda est devenue au fil du temps et des années, une pièce à part entière de votre maison. Servant durant toutes les saisons, de jour comme de nuit. Il vous faudra faire en sorte de disperser efficacement les différents éléments qui la composent de façon à profiter pleinement de ce nouvel espace que vous venez de vous offrir.

C’est pour cela qu’il vous faudra accorder une partie importante à la réflexion sur l’éclairage de votre véranda. Ainsi qu’a la luminosité de la pièce. Voici quelques conseils pour améliorer l'éclairage de votre véranda.

Avoir toujours un éclairage au top

Votre éclairage va dépendre en partie du type de véranda que vous aurez décidé d’installer. À savoir que la plupart des grandes surfaces vitrées et transparentes de votre véranda vont alors refléter beaucoup moins la lumière artificielle que les murs opaques de votre maison.

De ce fait, les luminaires les plus habituels, comme les lustres ou encore les appliques, seront insuffisants dans le but d’éclairer toute votre véranda. Il vous sera donc préférable de vous renseigner directement auprès de votre constructeur lors de la conception de cette véranda, dans le but d'obtenir les renseignements les plus adaptés à votre type d'habitation.

Si vous vous sentez prêt et si vous envisagez d'effectuer ce type de travaux par vous-même, il vous faudra alors réfléchir, sans vous précipiter et prendre le temps d’établir l'agencement et les éventuelles modifications que vous voudriez apporter. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de spécialistes du bricolage et de l'électricité qui sauront comment optimiser votre espace et donner à votre véranda la splendeur qu’elle mérite.

Pour une illumination optimale de votre véranda et un meilleur confort, il vous sera conseillé de préférer un éclairage que l’on appelle zénithal. Un éclairage qui va donc se faire à partir du zénith de votre véranda, c'est-à-dire du haut vers le bas. Pour ce faire, vous aurez donc la possibilité d’intégrer les systèmes dans l'ossature du plafond en sélectionnant par exemple des spots basse tension comme des LED (fixes ou orientables), des lampes sur rail ou encore des spots suspendus qui peuvent être très tendance.

La dernière possibilité va être l’application d’un éclairage direct qui se place dans la plupart des cas directement au niveau du porteur. On les appelle également les appliques à éclairage direct. Avant de commencer l’opération, il vous faudra penser à bien les répartir afin d’éclairer de façon uniforme toute votre surface et également en fonction de l'utilisation que vous ferez de la pièce (coin lecture, coin-repas, coin repos...).

Réfléchissez par la suite à la hauteur des appliques, dans le but que celles-ci ne vous éblouissent de façon récurrente. Ce qui peut être avec le temps très désagréable. Selon vos envies et l'ambiance que vous souhaitez créer, il est possible de compléter cet éclairage avec d'autres appareils plus décoratifs comme des lampes à poser ou encore des lampadaires. Il existe également la possibilité d’installer des pylônes chauffants que l’on trouve sur les terrasses de restaurants lors des périodes hivernales.

Dans le même théme :

Edification d'une véranda, comment ça marche ?
Elargir sa maison grâce à une extension
Formes et matériaux des différents types de véranda
La toiture qui correspond à votre véranda
Le vitrage, comment s'y prendre


Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter